Mes écrits 2 sur LingQ

Publié le par Shigeharu OIWA

Depuis pas mal de temps, je n'ai pas publie d'article en français, c'est à dire que je ne me concentre que sur l'apprentissage des langues ainsi que mon travail.

 

Voici des extraits de mes écrits que j'ai envoyés en français à un tutor, et qui ont été corrigés.

Les catastrophes du monde, le 2 mars
À la radio de RFI et de Radio Japon, à la télé de TF1, etc. on annonce tous les jours des catastrophes dans le monde : le séisme de Haïti et du Chili, la tempête dans les pays occidentaux, etc. Aujourd'hui, en suivant les informations de la télévision française sur mon i Phone, je suis très étonné de savoir que la tempête s'aggrave notamment sur la côte Atlantique. Comme c'est la télévision nationale, on annonce seulement les informations sur la tempête pendant toute la durée des infos, pas d'autres choses de sérieux. C'est à dire qu'en France, les dégâts sont de plus en plus durs.
En résumé,Il faut dire qu'on ne sait jamais ce qui se passera même une minute plus tard.
Maintenant au Japon, il n'y a pas de choses trop graves. Pourtant, je m'inquiète beaucoup de tous ces phénomènes naturels.

Je suis enfin arrivé à Paris, le 8 mars
Malgré que ça ait duré très longtemps; environ onze heures et quart de vol. C'était très agréable de rester dans l'avion, surtout que l'atterrissage était magnifique. Après être arrivé à l'aéroport, c'était pas difficile de trouver la station de RER. Une fois que j'ai pris le train, ça a passé très vite. 30 minutes plus tard, je suis arrivé à la Gare du Nord, ensuite j'ai pris le métro jusqu'à la station Blanche afin d'aller à l'hôtel que j'avais déjà réservé sur Internet. Maintenant, dans ma chambre, j'écris rapidement ce que je pense. J'ai l'impression qu'il fait pas trop froid par rapport à Pékin où il fait moins six degrés.

Juste une petite chose, le 13 mars

Maintenant, je suis en train d'écrire ma petite composition chez Flunch en utilisant Free Wifi. À l'hôtel de Blanche, j'ai rencontré un Brésilien très sympa qui partage une chambre. Hier soir, il m'a présenté ses amis : deux Canadiens, un Français, un Brésilien, et puis nous sommes allés boire un coup ensemble jusqu'à deux heures du matin. En général, on ne parlait qu' en anglais. Après deux heures, je suis allé chez un Français, on a discuté sur des sujets intéressants, surtout sur la musique de son pays natal; Brésil, France, Japon, etc. Comme ce Français David est musicien, on a parlé de ses musiques préférées tout en écoutant plusieurs musiques différentes sur Youtube. On a passé un très bon moment ensemble.

blanche1

Chacun parle différemment, le 31 mars

Hier soir, j'ai regardé un film français "Pauline à la plage" par Eric Rohmer (avec les sous-titres français). Dans ce film, il y a 6 personnages: Pauline, Marion, Pierre, Henri, Sylvain, Louisette. Je peux suivre sans beaucoup de difficultés les paroles de Pauline, et de Marion, mais les autres parlent vite, notamment Henri.
Donc, chaque personne a sa manière de parler.

 

Mon film préféré, le 17 avril
Cette nuit, vers 3 heures 50 du matin, j'ai regardé un film français, "les soeurs fâchées" avec les sous-titres en anglais.Malheureusement, je n'ai pas réussi à trouver ceux en français (pour sourds et malentendants) bien que ce DVD contiennent deux langues pour les sous-titres, l'anglais et le français. Par contre, j'ai réussi à trouver les Bonus (3 jours de tournages) avec les sous-titres français, qui me permettent d'apprendre cette langue.
Ce film a duré environ 1 heure et demie. Impressionné par deux des plus grandes actrices françaises, le temps a vite passé. Après avoir vu ce film, j'ai regardé les critiques. Je trouve que de lire des écrits concernant un film après l'avoir regardé, c'est une bonne façon d'apprendre de nouveaux mots.

Voici une des critiques de ce film

Une comédie drôle et savoureuse
Louise (Catherine Frot), esthéticienne au Mans, vient passer trois jours chez sa soeur Martine (Isabelle Huppert), qui vit à Paris. Martine a apparemment tout! Tout sauf l'essentiel que, justement, Louise a! En l'espace de trois jours, Louise et son bonheur évident exaspèrent Martine au plus haut point et font voler sa vie en éclats.
Le Journal de Dimanche

 

18395559

Publié dans la vie

Commenter cet article