Apprendre des langues étrangères

Publié le par Shigeharu OIWA

Aujourd'hui, je me suis levé vers 8 heures du matin, et suis sorti de chez moi vers 9 heures...
En arrivant dans la classe de TOEIC au deuxème étage du batiment d'Akasakamitsuke vers 9 h 40, mon prof m'a dit "Good !" Oui, je vous ai déjà dit que j'avais gagné 750 points sur TOEIC.
Mais pendant le cours, il y avait 5 dictée en anglais.... Oh, je suis complètement perdu. C'est tellement vite que je n'ai pas arrivé à écrire tous les mots...C'est pour la première fois que je me suis rendu compte que je suis incapable de me débrouiller...

Et puis, de 12 heure à 20 heures, j'ai travaillé au bureau.

En rentrant chez moi vers 21 heurs, j'ai fait la cuisine, aujourd'hui, du riz au curry.

Un quart d'heure d'une dictée d'anglais, et puis une dictée de français aussi.

Voici le résultat.
En effet, je l'ai écrit à la main sur mon cahier.

Le niveau des élèves en orthographe a regréssé ( régressé) de mannière (manière) notable en 20 ans.

C'est la conclusion d'une enquête menée entre 1987 et 2005.

Près de 3000 élèves ont fait la même dictée à 20 ans d'écart.

Lors de cette dictée, j'étais tranquille chez moi.
Ce n'était pas comme l'autre jour que j'avais tapé des lettres très vite avec beaucoup de fautes d'orthographe en cachette, sans faire attention à chaque mot, sur mon ordinateur au bureau...

Mais quand-même, cett fois, j'ai fait des erreurs. J'ai écrit deux"n"s pour ce mot "manière" car on écrit souvent deux "n"s...Zut! (En fait, première fois, j'ai écrit "manière" mais deuxième fois, j'ai écrit "mannière" pour ne pas faire de faute...En conclusion, j'avais manqué de confiance en moi )

Et puis... je dit à moi-même quelque chose.

Quand j'ai écouté italien podcast, oui j'ai laissé plusieurs commentaire en anglais ou en français sur des leçons car il n'y avait pas de livre d'or comme Daily Frenchpod. Maintenant, je n'écote plus la leçon d'italien... même si c'est très intéressant. Malheureusement, je ne peux pas consacrer beaucoup de temps pour apprendre plusieurs langues étrangères. Manitenant, j'écoute Daily Frenchpod, Radio France International, Radion Japon (en français). Et puis deux autres si j'ai suffisamment de temps. En plus depuis un mois, je suis un cour d'anglais une fois par semaine pour préparer un test d'anglais. Actuellement, je m'entraîne pour ce test environ deux heures par jours car j'ai absolument besoin de High Score en mars.

Oh, si j'avais 48 heures par jours pour faire toutes les choses....

Publié dans les études

Commenter cet article

jojo 12/02/2007 16:29

une petite correction toutefois :le mammouth était 2 fois plus grand qu'un éléphant ^^quant au terme "sacro-saint", il faut distinguer 2 mots :- sacro : de sacré...- saint : pas besoin de préciser dans ce cas là ^^outre la définition de Fred qui était correcte, je préciserai ceci : l'utilisation du terme "sacro-saint" peut aussi servir (le plus souvent aussi, notamment ici) à marde l'ironie....-> il faudrait comprendre par cette expression : une institution (très grosse, comme je l'ai déjà expliquée, d'où le terme de mammouth) qui se désire des réformes et qui passe son temps à les rejeter en bloc... paradoxal s'il en est, on ne peut donc pour ainsi dire pas y toucher (900 000 professeurs en France sans compter les élèves qui les rejoignent quasiment systématiquement ; soit près de 12 millions de personnes qui peuvent descendre la rue qu'ils soient lycéens, étudiants, enseignants, etc... d'où les grèves monstres de l'éducation nationale) -> d'où le terme "sacro-saint" car y toucher devient impossible sans mettre le "mammouth" en colère)voilà, j'ai juste complété la réponse de Fred, si d'autres questions, ne pas hésiter ^^

jojo 12/02/2007 16:16

Correcte pour le "sacro-saint mammouth", je rajouterai que l'éducation nationale est aussi appelée comme cela à cause de sa part dans le budget le l'Etat (premier poste budgétaire devant la défense, soit environ un peu plus de 50 milliards d'euros....)Pour réagir au commentaire de Fred sur le soi-disant "sport national", il est vrai qu'en France, plus que dans bien d'autres pays, on a tendance à faire des manifestations (qui ne sont pas toujours synonyms de grèves il faut le rappeler) pour beaucoup de choses.... Je précise que le droit de grève est mentionné dans notre vénérée Constitution de la 5e République, et elle est, de par le fait, un droit dont on peut user comme on veut (parfois à outrance malheureusement) ; mais il faut rappeler que dans bon nombre de pays, le fait de manifester est presque considéré comme une émeute (cf. Tien An Men) et nous avons donc, nous français, un droit envié par bon nombre de peuples étrangers (pour ne pas dire que c'est NOUS qui avons le plus de droits individuels, il suffit de regarder dans les autres pays européens où les gens n'ont presque pas la possibilité de s'exprimer librement sans avoir droit à une quelconque censure quelle qu'elle soit, où bien encore aux Etats-Unis où les manifestations sont SOUVENT encadrées, limitées et réprimées par la police et où les grèves peuvent être déclarées ilégales par simple décisin du maire.... par mal pour le pays où TOUT est possible, non ?)Bref, concernant le droit de grève (et les manifestations), c'est un droit dont nous jouissons librement, et au lieu de passer la plupart de notre temps à pleurer sur notre sort, il faudrait regarder ce qui se passe dans les autres pays, et pas besion d'aller bien loin pour ça, passer la frontière suffit pour voir des différences énormes entre notre pays et ses voisins....Dis nous Shigeharu, quant est-il du droit de grève et des manifestations au Japon ? Pouvez-vous manifester librement dans la rue, ou celà est-il impossible ?merci

Fred 12/02/2007 09:38

Sacro-saint mammouth est une expression (je vais essayer de l'expliqué JOJO corrige moi si je ne suis pas dans le vrai) vocabulaire : sacro-saint peut avoir comme équivalent vénérable ou sacré. Mammouth est l'animal préhistorique ressemblant à un éléphant en plus petit avec une fourrure bon ca c'est l'explication des mots expression: si je ne me trompe pas ca vient d'un de nos anciens ministre qui parler de l'éducation nationale (les écoles, collèges, FAC ...) et de la lenteur (inertie) à faire bouger cette administration et à la faire évoluer comme le mammouth. De plus des qu'il s’agit de faire des réforme (ou même d'en parler) les fonctionnaires (Profs) deviennent très irritable et font, ce que l'on sait bien faire en France (sport national), grève. L'expression signifie donc (traduction qu'il ne faut pas ressortir à l'écrit) vénérable éducation nationale
voila

jojo 10/02/2007 18:06

Courage, le français est connu pour être une des langues les plus difficiles au monde.... et tu le maîtrise déjà très bien ^^Au fait, je confirme..... le niveau moyen des élèves en France a baissé, ils ne savent même pas lire correctement à leur arrivée au collège, d'où le nombre croissant d'élèves en échecs scolaires...... merci au sacro-saint mammouth qui n'est même pas capable de trouver une méthode correcte pour assurer un enseignement de qualité à nos enfants !!! Et dire que nos universitées sont pourtant mondialement reconnues (je parle des Grandes Ecoles entre autres), notamment auprès des chinois qui souhaitent venir y étudier.... quelle ironie, non ?

Shigeharu OIWA 11/02/2007 02:51

Je vous remercie de votre commentaire. En effet, j'ai écrit mon problème personelle. Cela m'étonne de lire le votre car j'ai écrit mon article suffisamment long...C'est avec très très grand plaîsir que j'ai lu le votre. Merci mille fois.
En effet, je vous demande qui est le sacro-saint mammouth... Merci par avance de répondre ma question.