Mon prochain voyage et pratiquer l'anglais pour TOEIC

Publié le par Shigeharu OIWA

J'ai enfin décidé de partir pour Paris au début du mois d'avril après avoir discuté longtemps sur MSN messenger avec mon amie française, Mireille, qui desire vivre definitivement au japon cette année. Elle m'a dit que ce serait  juste avant qu'elle ne parte pour japon que nous nous promenerions dans tous les quartiers intéressants de Paris.
J'ai déjà reservé un billet d'avion d'Aeroflote pour le 7 mars mais je préfère prendre un vol direct en avril. Alors, je n'ai qu'à changer ma réservation. En plus, il est plus préférable d'y rester en avril qu'en mars.

Et j'ai commencé à travailler mon anglais pour le prochaine TOEIC qui aura lieu à la fin de mars. J'écoute et répète plusieurs fois un CD d'English Trainer. Puis j'écrit au moins 5 fois toutes les phrases de base pour les mémoriser. Et puis, je fais shadowing. Ça c'est très très dur car tous les Native English speakers parlent tellement vite, je ne peux pas répeter toutes les phrases collectement tout en les écoutant.

J'ai regardé "Casablanca" en version originale sur DVD pendant 30 minutes. C'est pas l'anglais pour tous les native speakers qu'ils parlent! Il y a certains accents et des liasons de chaque mot que je peux même pas suivre. J'ai reécouté la même partie plusieurs fois en lisant des sous-tires d'anglais....

On dit que tous ces exercises nous seront cent fois profitables que de longues heures de bachotage.

Qu'en pensez-vous, chers auditeurs?
Qu'est-ce que ça veut dire le mot, "bachotage"?
Est-ce vrai que les étudiants français ne pratiquent pas la langue étrangère commes presque tous les étudiants japonais?

Chez nous au japon, à l'école, presque tous les profs ne nous apprennent pas beaucoup d'oral. Traduire, traduire, tout le temps traduire, c'est pour ça qu'ils en ont marre d'en apprendre...

À mon avis, apprendre la langue étrangère, c'est pas forcément la traduire en langue maternelle, ni traduire la langue maternelle en l'autre langue...

PS Merci par avance pour corriger mes fautes.

Publié dans mes idées

Commenter cet article

Learn English! 06/04/2008 16:28

Qu´est-ce quíl est arrivee finalement? As tu voyage? Comment tu te debrouilles en anglais maintenant? Apprendre langues c´est un chemin tres long...ne t´arretes pas!

Shigeharu OIWA 02/05/2008 21:54


Merci pour votre commentaire. Bien sûr j'apprends deux langue en même temps...


jojo 22/01/2007 13:39

vivre dans un pays afin d'y apprendre la langue est quelque chose d'indéniable, encore faut-il pourvoir y aller et se payer le séjour (1 an en Allemagne ou en Angleterre coûte beaucoup moins cher qu'un an au Japon)pour ce qui est d'apprendre les langues suivant sa région, personnellement je suis de région parisienne alors ici toutes les langues sont enseignées... mais c'est vrai que pour des régions comme l'Alsace notamment l'allemand était enseigné en priorité il y a quelque temps encore, maintenant je ne sais pas ce qu'il en est aujourd'huipour ce qui est de la qualité de l'enseignement de ces langues, il est ce qu'il est (et à moins d'une énième réforme) et le restera encore un bon moment. Personnellement je pense que pour apprendre une langue il faut être motivé, très motivé. La seule motivation possible étant de trouver quelque chose qui nous y rattache (comme vouloir y vivre par exemple, ou avoir un(e) ami(e) et l'envie d'apprendre sa langue, ou encore un intérêt pour sa culture, etc...)

fred 22/01/2007 09:44

Je pense qu\\\'il n\\\'y a rien à rajouter. J\\\'ai un train de retard   ;-) juste un petit mot sur le choix des langues. Généralement on choisit sa 1er langue en fonction de la où on habite. Exemple moi qui habitait dans l\\\'est de

Shigeharu OIWA 22/01/2007 14:41

Oui, mais il y a des gens qui parlent la langue maternelle même si ils vivent à l'autre pays. ça il faut l'apprendre dans n'importe endrot, n'est-ce pas?

jojo 22/01/2007 07:17

pour julien :"Il y a beaucoup d'autres études possibles en France notamment techniques ou professionnelles.  Elles ne mènent pas toujours au bac. Ces filiaires sont mal vues en France, synonyme (à tort) de "voie de garage" c'est à dire des études où l'on va parcequ'on est pas assez bon pour aller ailleurs !"-> si tu fais référence aux différents bacs pro, BTS, etc... sache qu'ils sont de plus en plus côtés en France, du fait de la qualité de l'enseignement.... Alors quand tu parle de voie de garage, ce n'est plus totalement vrai de nos jours (quand j'étais encore au lycée, on disait que les classes de STT étaient les classes poubelles, en attendant nous avions les meilleurs taux de réussite au BAC (entre 90 et 100 % suivant les filières) quand les autres dépassaient péniblement les 85 %..... sur une moyenne nationale de 70 %)Et oui, contrairement au Japon où ce sont bien souvent les entreprises qui forment elles mêmes leurs employés, en France on attend (les entreprises s'entend) que ce soit le système scolaire qui accomplisse ce travail... d'où la qualité de la formation des BTS reconnue par tout le patronnat (ce qui ne les empêchent pas de les exploiter au même titre qu'un salarié non-qualifié, mais ça c'est une autre histoire)ps : j'ai un souci, les apostrophes s'affichent précédés de 3 barres, qui pourrait me dire pourquoi ?? merci

jojo 22/01/2007 07:08

Pour ce qui est de la définition de l\\\'expression "par-coeur", celle que julien a donnée est exacte.Il est vrai qu\\\'en France, l\\\'accent est mis sur la capacité de raisonnement, c\\\'est d\\\'ailleurs pour cela que l\\\'on n\\\'a pas de QCM lors des examens, mais des sujets à traiter ou l\\\'on doit redonner les éléments apprient en cours complété d\\\'une analyse personnelle (d\\\'ou l\\\'intérêt de matière comme la philosophie), c\\\'est en fait un très grand avantage que nous avons sur les élèves japonais.... (en même temps comparer nos 2 systèmes éducatifs serait long quoique très interessant)"On ne parle pas de la philosophie.. la littérature tout le temps avec des gens"-> Cela dépend avec QUI on parle, à vrai dire avec mes amis on parle d\\\'économie et de politique, mais aussi de sport, etc... (en tout cas ce sont les sujets de conversation entre français, mais il paraîtrai que les japonais n\\\'aiment pas trop parler de ce genre de choses là, à vérifier néanmoins ^^)"On répete toutes les phrases utiles, plus souvent utilisé, dans la vie quotidienne, c\\\'est tout..."-> Il va de soit que certaines expressions sont plus utilisées que d\\\'autres, mais apprendre des phrases toutes faites limite beaucoup trop le nombre de sujets de conversations, alors qu\\\'apprendre à la grammaire, le vocabulaire et la subtilité de la langue de son interlocuteur permettra de s\\\'exprimer pleinement comme on le désire.... Sinon à quoi bon s\\\'entêter à apprendre une langue comme le japonais avec sont système d\\\'écriture (hiragana, katakana et kanji) quand il suffit d\\\'apprendre des phrases préconçues, non ? Si ce style de phrases suffirai à un touriste lambda désireux un minimum de dépaisement sans se fatiguer, celui qui aspire à s\\\'imprégner d\\\'une culture autre que la sienne, à travailler avec les habitants de ce pays voir même être amené à y vivre devra apprendre la langue et tout ce qui la compose (système, d\\\'écriture, grammaire, etc.....)voilà j\\\'espère avoir été assez clair^^

Shigeharu OIWA 22/01/2007 14:34

Merci bien pour votre reponse.Moi, personellement, comme j'étais musicien.... comme tous les japonais, je crois, impossible de comprendre ce que les gens ditent vite, des liasons,  des accents trop forts... etc, tout c'est difficile de suivre tous les sons de la langue totalement different.
Moi, je crois seulement pour moi-même, que je vais pronnoncer exactement la même chose, la vitesse, les accent, les liasons  ... tous les sons... Comme cela, je peux suivre ce que les gens ditent....Mais c'est dur .... Apprendre la langue étrangère, c'est savoir pourquoi on ne parle pas comme Native speakers,